REVÊTEMENTS MIS EN FORME PAR PROCÉDÉS DE PROJECTION THERMIQUE....

...du laboratoire à la fabrication industrielle

Nous proposons à nos clients toutes les facettes des divers procédés de projection thermique allant des études de faisabilité et d'essais aux contrats de production ou l'intégration de système de projection thermique clé en main avec le transfert de compétences. TCPP dispose d'un atelier très bien équipé avec presque tous les procédés et matériels de projection thermique ainsi qu'une équipe fortement expérimentée à la pointe des dernières avancées technologiques pour le développement de nouvelles applications dans le domaine des traitements de surface.
Tous les revêtements fabriqués chez TCPP suivent la même démarche qualité avec enregistrement des paramètres

USURE ET FROTTEMENT

TCPP offre une gamme de revêtements conçus pour optimiser à la fois les performances techniques et la durée de service des pièces. Les traitements sont réalisés sur des pièces usées pour les réparer ou sur des pièces neuves en prévention. L'objectif est l'amélioration de la fiabilité des pièces et l'extension de leur domaine d’usage tout en réduisant leur coût. Les revêtements réalisés permettent de lutter contre l'abrasion, l'érosion, la cavitation, le fretting ou les chocs.

Résistance à l'abrasion

Projection de WC-Co sur rouleau pour aciérie - finition

Revêtements de Cr2O3 ou Al2O3-TiO2 sur divers paliers

Revêtements sur déversoirs utilisés pour couler les alliages


Revêtements de carbure sur éléments de vannes
Pièces pour pompes
Autres pièces pour diverses machines
Pièces pour tréfileries
Pièces pour industrie textile
Réparation d’un vilebrequin par métallisation puis rectification
Revêtement carbure HVOF sur vis convoyeuse
Revêtements sur socles de fer à repasser
Revêtement de carbures sur couteaux
Revêtements mis en forme au canon à détonation dans le cas de trés fortes sollicitations (σ > 100 MPa )

Anti-usure et anti-adhérence

Revêtement céramique projeté dans des articles de cuisson revêtus de téflon

Pour la lutte contre l'usure, voir aussi revêtements couches-minces


PROPRIÉTÉS THERMIQUES

Une gamme de revêtements barrières thermiques permet de faire travailler les pièces revêtues dans les températures extrêmes. Les barrières thermiques sont souvent utilisées sur des matériaux qui travaillent en deçà de leur point de fusion. Ces revêtements protègent aussi contre l'érosion, l'oxydation et la corrosion à chaud ainsi que les autres effets liés aux hautes températures et à la chaleur.
Avec une faible conductivité thermique, les revêtements barrières thermiques sont utilisées pour réduire les températures que subit un composant métallique, ce qui permet d'accroître sa durée de vie et les intervalles des cycles de maintenance dans des environnements aux températures supérieures à 1 400°C. Les composants sensibles à l'oxydation à hautes températures sont protégés par une sous-couche de super-alliage type M-CrAlY.
Dans les cas des moteurs, les revêtements barrières thermiques permettent d'augmenter les températures de fonctionnement ce qui influe sur l'augmentation des rendements thermiques, la réduction des gaz NOx, la réduction des systèmes de refroidissement ainsi que la consommation de carburant.

Isolation thermique - barrières thermiques

Barrières thermiques sur divers composants de moteurs à combustion interne pour réduire la consommation de carburant et aussi les gaz d’émissions
Barrière thermique sur chambre de transition de turbine à gaz
Barrière thermique sur sole en graphite utilisée dans les fours de traitements thermiques

Anti-corrosion/oxydation
à hautes températures

Revêtement de CoNiCrAlY projeté par HVOF haute pression sur éléments de turbine à gaz

Conductivité thermique

Revêtement de cuivre sur support composite renforcé de fibres de verre

PROPRIÉTÉS ÉLECTRIQUES ET PROPRIÉTÉS MAGNÉTIQUES

La plupart des matériaux existent sous forme de poudres. Le procédé de projection thermique de poudres permet donc d'obtenir un nombre presque infini de revêtements ou revêtements composites qui peuvent être utilisés pour l'industrie électrique ou de l'électronique. Les composants peuvent être revêtus pour conduire au niveau exacte de conductivité électrique requis. Les applications peuvent être dissociées en deux catégories :
  • Les revêtements conducteurs électriques : ils sont généralement à base de cuivre, aluminium ou zinc. L'utilisation de techniques de masquages permet de réaliser des circuits conducteurs sur une grande variété de supports comme les plastiques renforcés de fibres de carbone ou de fibres de verre et de nombreux autres matériaux polymères.
  • Les revêtements isolant électriques sont principalement à base de céramique oxyde type alumine.
Des revêtements type conducteur et isolant électriques peuvent être réalisés simultanément l'un sur l'autre pour donner un composant composite isolant électrique avec un passage conducteur électrique.

Isolation électrique basse, moyenne et haute tensions. Propriétés anti-statiques.

Diverses pièces revêtues d’alumine
Isolation électrique pour hautes températures

Conductivité électrique

Revêtements résistifs (Al et Cu) sur bois

Blindage électromagnétique (CEM)

Cage de faraday (cuivre)

Propriétés magnétiques

Revêtements inductifs sur fond de poêle

PROTECTION CONTRE LA CORROSION

Les revêtements résistant à la corrosion et aux attaques chimiques étaient traditionnellement réalisés par les techniques de soudage (PTA) ou par voie électrolytique. Les applications par technique de soudage sont limitées à cause des problèmes liés à la zone affectée thermiquement (ZAT) et les problèmes de dilution du matériau d'apport avec le substrat. L'utilisation de l'électrochimie conduit à des contraintes environnementales à cause de la nature des rejets qu'elle génère. Les revêtements obtenus par projection thermique sont devenus rapidement une excellente alternative pour résoudre les problèmes de corrosion et d'attaques chimiques. Dans ce cas les revêtements sont réalisés par projection HVOF ; ils sont non poreux et peuvent atteindre des duretés voisinant 1 200 Hv. Les matériaux déposés par projection plasma ou arc-fil peuvent être imprégnés d'un agent « sealer » pour accroître la résistance à la corrosion.
Les revêtements obtenus permettent alors l'utilisation, pour les structures, de matériaux peu chers et légers sans pour autant avoir à faire à leur mauvaise performance et à leur faible durée de vie en atmosphère corrosive.

La métallisation de zinc ou de zinc aluminium assure la protection des structures en acier contre la rouille

Métallisation de Zn-Al sur structure en acier (garantie 15 ans)

Dans le cas des échangeurs de chaleur et des brûleurs des bases NiCrBSi re-fusionnées et donc exemptes de toute porosité protège les surfaces contre la corrosion et l’érosion

Revêtements base nickel sur éléments d'échangeurs de chaleur

Protection contre les acides et
les bases

Revêtements de Al2O3-TiO2 pour résister aux acides

REVÊTEMENTS ET DéCORATION

Motif en laiton réalisé sur casseroles

Pour la décoration, voir aussi revêtements couches-minces

REVÊTEMENTS BIO-COMPATIBLES

Les revêtements de titane poreux ou d’hydroxyapatite utilisés sur les implants médicaux permettent d’accroître la bio-compatibilité et/ou la bio-activité, ce qui permet la fixation des implants sans besoin de ciments acrylique.
1 - Revêtement de titane poreux. Il est constitué de pores interconnectés qui favorisent la repousse osseuse dans l’épaisseur du revêtement.
2 - Revêtement d’hydroxyapatite sur vis : sa grande pureté et sa composition très proches de celles de l’os humain assurent une excellente fixation de l’implant.

REVÊTEMENTS POLYURETHANNE

TCPU80 et TCPU95 sont deux revêtements sans joint ni raccord àbase polyuréthanne de duretés respectives 80 et 95 shores A. Ils se démarquent par une extrême résistance en milieu sec ou humide ainsi qu’un état de surface exceptionnel. Ils sont utilisés dans de très nombreux secteurs de l'industrie.
Protection de surface
Protection contre l’usure
Réduction des chocs
Amélioration du glissement
Protection contre les rayures
Réduction du bruit
Résistant à l’érosion/abrasion
Résistant à la température
Résistant aux chocs et impacts
Agrément alimentaire
Repérable/Recouvrable
Elasticité durable
R traction : 20 N/mm2 A.S.T.M. D412-68
E (∆ 100 %) : 7 N/mm2 A.S.T.M. D412-68
R déch. : 16 kg/cm (90 pli) A.S.T.M. D624-73 DIE C
L rupt. :380 % A.S.T.M. D412-68
Hv : 75 – 95 shores A
T(sec/humide) -50°C à +95°C / +60 °C
∆ taber: 8,2 mg A.S.T.M. D1-044-73
μ friction : 0,2- 0,6
Vc : 7kV/mm

REVÊTEMENTS POLYMERES ANTI-CORROSION ET AGRESSIONS CHIMIQUES – ANTI-ADHERENCE

Les revêtements polymères réalisés pas TCPP sont totalement inertes chimiquement et permettent de protéger des substrats métalliques d’attaque chimiques sévères jusqu’à environ 260 °C.

Revêtement de Polyamide (Rilsan)

Tf : 185°C D : 1,1 g/cm3
R traction : 31N/mm2 A.S.T.M. D638
E ( Δ 100 %) : 7 N/mm2 A.S.T.M. D412-68
Hv : 75 shores D
T : -40°C / +120 °C
Δ taber : 5-8 mg A.S.T.M. D1-044-73
μ friction : 0,1- 0,3
Vc : 18kV/mm

Revêtement de Peek

Ce polymère linéaire aromatique semi-cristallin est largement considéré comme le thermoplastique le plus performant actuellement disponible sur le marché.

Tf 340°C D : 1,3 g/cm3
R traction : 120N/mm2 ISO527
Hv : 120 HRR
T : -40°C / +260 °C
μ friction : 0,1- 0,3
Vc : 190kV/mm
Excellente stabilité à hautes températures
Excellente résistance chimique
Bonne résistance à la propagation de fissures
Bonne résistance à l’impact aux températures sous 0°C
Haute résistance à l’abrasion
Faible coefficient de frottement

Revêtement Polymère anti-adhésion

Depuis leur découverte et leur lancement sous la marque commerciale Teflon®, les polymères fluorés n’ont pas d’égal en anti-adhésion.
Les revêtements TCMPx & TCCPx sont des revêtements structures composites aux propriétés d’antiadhérence associées à une très grande résistance à l’usure. Ils consistent en un revêtement polymère (fluoré par exemple) ancré sur une couche dure résistante (oxyde, carbure, métal ou alliage.)
PTFE Tmax 260°C
PFA Tmax 260°C
FEP Tmax 205°C
ETFE Tmax 150°C
PROPRIÉTÉS

- Anti-adhérence exeptionnelle
- Coefficient de frottement modulable (revêtement glissant ou entraînant)
- Excellente inertie chimique
- Rugosité controlée
- Conductivités thermique et électrique modulables