PROJECTION THERMIQUE POUR L'INDUSTRIE ....

...du laboratoire à la fabrication industrielle.

Intégration matériel

PLASMA SPRAYING

La projection plasma permet d'obtenir un revêtement de haute qualité en combinant une source de chaleur à température élevée et hautement énergétique avec un milieu de projection relativement inerte et des particules à vitesse élevée.
TCPP étudie et fabrique à façon divers types de chalumeaux plasma pouvant travailler avec divers types de gaz de quelques kW à 200kW. TCPP intègre des installations complètes de projection plasma neuve ou d'occasion.

Two stage 200kW plasma torch “TCP200”

    TCP 200

  • Torche arc soufflé forte puissance
  • Torche à double étage (peut travailler avec des gaz oxydants)
  • P = 100 Kw (360V x 280A) Ar/Air (35/325 Nl/mn)
  • Peut fonctionner jusqu'à 200 Kw
  • Injection vortex des gaz plasma
  • Injection interne ou externe des poudres
  • Peut-être utilisée en version plasma d'air supersonique

    TCP 40

  • Torche arc soufflé moyenne puissance
  • P = 40 Kw (80V x 500A), Ar/H2 (45/15 Nl/mn)
  • Injection axiale des gaz plasma
  • Injection interne ou externe des poudres

  • Torche plasma TCP 40


HVOF moyennes et hautes pressions

Le système HVOF (High Velocity Oxy-Fuel ou Projection par Flamme Supersonique) est une amélioration de la projection au chalumeau. Elle utilise le principe des moteurs fusée pour créer une flamme avec une vitesse d'éjection des gaz très importante..

TCPP intègre des pistolets HVOF moyennes et hautes pressions

HVOF moyenne pression
Métallisation avec le système AK40-WIREJET
Le système de métallisation AK40-WIREJET est une nouvelle génération de pistolets de métallisation super-sonique au fil. Sa flamme est caractérisée par des vitesses supersoniques et combine une capacité de chauffe et de fusion améliorée. Il permet d’obtenir des revêtements (Zn, Zn-Al, Cu, Mo, stellites, bases nickel, fils fourrés carbure, …) de grande qualité au coût le plus économique. Les revêtements épais ou minces présentent une très faible porosité, une grande dureté, avec une grande adhésion, une excellente résistance à l’usure et un bon état de surface brut de projection.

Fully integrated HP-HVOF system “Vakia9000”

Le système AK40-WIREJET peut aussi être utilisé pour la projection de poudres de métaux, alliages (NiCrAlY, ...) et carbures (WC-Co, ...). Pour cela il suffit d'ajuster le kit nécessaire en sortie de buse du pistolet.
Option : extension pour alésage
Pistolet de projection HVOF poudre
Unité d’alimentation en fil
(2-24cm/s, Øfil 0,6-3,17mm)

Pistolet de projection HVOF fil
(O2 : 6 bars-7m3/h, C3H8 : 4bars-1m3/h)
HVOF haute pression (carburant liquide)
Le pistolet conçu et développé par TCPP fonctionne avec un mélange oxygène / gasoil.
Le procédé piloté par automate est fiable et sûr.

AK-ARCJET 460A : Un système de métallisation performant

TCPP fabrique ses propres systèmes arc-fil équipés de divers types de pistolets push-pull ou pull et cannes d'alésage.
Le système de projection arc-fil développé par TCPP, AK-ARCJET 460A, allie robustesse, fiabilité et simplicité d'utilisation. Il conduit a des revêtements de grande qualité au moindre coût. Une particularité par rapport aux autres systèmes de prohjection arc-fil du marché est la possibilté de pouvoir régler indépendamment les vitesses de défilement des fils (ce qui peut être intéressant lorsque que l'on veut projeter 2 fils de compositions différentes pour la réalisation d'alliages spécifiques.

Systems for on site or job shopcoatings AK-ARCJET

Pistolets pull & push pull
APPLICATION :
chemisage de carters cylindre pour l'industrie automobile (système breveté par TCPP). L'unité construite par TCPP est gérée par automate et permet de revêtir les 4 cylindres d'un moteur en 2 minutes.
Unité pour revêtir les carters cylindres
de moteurs automobile.
Plus de 50 fils différents pour des milliers de solutions
OPTIONS :
> Intégration du AK-ARCJET 460A dans un process industriel (cabine, collecteur de poussière), automatisation, gestion par automate
> Pistolet arc-fil pour alésages, pistolet arc fil rotatif (100 - 900 mm)

Canon à détonation

TCPP commercialise le canon à détonation TCDG100. Le procédé est basé sur le principe de chauffer et accélérer les particules de poudres du matériau projeté dans le produit résultant de la détonation d'un mélange d'oxygène avec des gaz carburants (propane, butane, acétylène, hydrogène). Le procédé est pulsé, la surface revêtue par cycle est jusqu'à 3 cm2 et l'épaisseur de la couche comprise entre 3 et 15 µm. Typiquement l'épaisseur des revêtements est comprise entre 200 et 350 µm. Le procédé TCDG100 permet la déposition de métaux et leurs alliages, de carbures, d'oxydes, de matériaux amorphes et de composites à base diamant. Les applications sont l'anti-usure, la résistance à la chaleur, la résistance à la corrosion, l'isolation électrique et beaucoup d'autres applications.

PLC monitored system “DG8000”

TCPDG100 est une machine de projection à détonation multi-usages stationnaire.

Ses composants et principale caractéristiques sont :

    1. Canon à détonation

  • taux de détonation (fréquence) : : 3.3; 6.6 Hz
  • surface revêtue par cycle : 320 mm2
  • épaisseur de dépôt par cycle : 3-12 microns
  • rendement pondéral poudre : 40-60 %

    2. Distribution gaz:

    2.1. Gaz utilisés:

  • carburant - propane-butane (ou acétylène ou hydrogène)
  • oxydant - oxygène
  • diluant - azote (ou air)

    2.2. Débits des gaz, m3/h:

  • acétylène : 1.0-1.2
  • propane-butane : 0.9-1.1
  • hydrogène : 3.2-3.6
  • oxygène : 2.0-2.4
  • azote : 4.6-5.2
  • air comprimé : 4.0-5.2

    3. Dispositif de déplacement 3 axes:

    Limites de déplacement, m
  • droite-gauche : 1.5
  • avant-arrière: 0.85
  • haut-bas : 0.20

    4. Unité de contrôle revêtement

    5. Unité de contrôle déplacement

    6. Unité de contrôle commandes

    7. Intégration du système

  • cabine insonorisée avec ventilation, surface au sol ~ 15 m2

    8.Consommation:

  • kW : 2
  • voltage : 220, 380 V
  • fréquence : 50 Hz

    Avantages
    du système :

  • Le système peut opérer avec des gazs très différents, traditionnellement on utilise de l'acétylène, mais des carburants comme le propane, le butane ou l'hydrogène peuvent aussi être utilisés. L'azote ou l'air comprimé peuvent être utilisés comme gaz de transport des poudre, pour purger la bobine et diluer le mélange des gaz de détonation,
  • L'unité de contrôle commande permet le dosage précis de la poudre dans le flux détonant haute température et permet ainsi la maîtrise de l'épaisseur et de la qualité (densité) de la couche déposée,
  • L'équipement du canon à détonation avec deux distributeurs de poudres contrôlés indépendamment permet de réaliser rapidement des revêtements multi-couches,
  • L'adaptation d'une tuyère en sortie de canon permet de réaliser des revêtements dans des diamètre de l'ordre de 130 mm sur une profondeur voisine de 600 mm,
  • Le procédé est fiable et simple d'utilisation. Il permet l'obtention de revêtement très performants (denses, ...) et est parfaitement adapté pour la production de revêtements en série d'une très grande variété de matériaux.

Projection à froid (cold spray)

Cette technique est très récente. Elle consiste à accélérer au-delà d'une vitesse critique le matériau sous forme de poudre pour obtenir une déformation suffisante à l'impact sur le substrat afin d'obtenir la formation d'un revêtement, la matière avant impact n'est pas fondue. Comme son nom l'indique, il n'y a pas de combustion des gaz de projection. Donc, les températures de projection sont très faibles en comparaison des autres types de projections.

from low pressures to high pressures with “SEKOVA” units

Projection Flamme

La projection à la flamme de fils ou de poudres est le procédé le moins cher pour obtenir une grande variété de dépôts. TCPP commercialise ces différents types de pistolets neufs ou d'occasion.

Système de projection par flamme oxy-acétylénique basse pression(3000°C)

Schéma de fonctionnement d'un pistolet de projection flamme
Débit litres oxygène/acétylène- Pistolet flamme fil - Pistolet flamme poudre

PVD -EBPVD

TCPP a développé les dépôts céramiques sur des pièces métalliques d'épaisseur de quelques millimètres à plusieurs mètres. Les dépôts minces (inférieurs à quelques millimètres) sont réalisés soit par vaporisation physique assistée par électrons, ions, plasma, laser, soit par dépôts chimiques en phase vapeur assistés ou non par plasma. Les dépôts épais (de 50 à quelques millimètres) consistent à projeter des particules de quelques dizaines de millimètres par flammes ou plasmas thermiques. Quelques exemples d'applications, liées aux propriétés des dépôts obtenus, sont présentés.

Le dépôt physique en phase vapeur (ou PVD pour l'anglais physical vapor deposition) est un ensemble de méthodes de dépôt sous vide de films minces.

Mise en forme de BTP par EBPVD

Construction de microstructures multi-matériaux
Barillet à 12 creusets
L'Electron beam physical vapor deposition (EBPVD) est une forme de dépôt physique en phase gazeuse dans laquelle une anode cible sous vide poussé est bombardée par un faisceau d'électrons émis par un filament de tungstène chargé. Le faisceau d'électrons transforme les molécules de la cible en phase gazeuse. Ces molécules précipitent alors sous forme solide, recouvrant toute la chambre à vide (en quelque sorte) d'une couche mince du matériau de l'anode.

Calibration débitmètre massique / réparation / maintenance

Debitmetre massique mesure la quantité de matière le traversant, plutôt que de mesurer le volume le traversant qui devra souvent être corrigé ensuite par la densité du produit considéré. Il est souvent plus cher et plus délicat à mettre en œuvre, mais permet de s'affranchir de l'erreur due aux variations de densité de matière le traversant.

Un régulateur de débit massique est un appareil qui permet de mesurer et de réguler le débit de liquides ou de gaz. Il est conçu et calibré pour réguler un liquide ou un gaz spécifique à une certaine gamme de débit. Le régulateur peut être paramétré sur toute l'étendue de sa pleine échelle mais il est préférable de placer la consigne entre 10% et 90% de sa pleine échelle où la précision est la meilleure. La consigne ordonnée, l'appareil peut ensuite amener le débit à la valeur consigne. Un régulateur peut être analogique ou numérique. Quand numérique, un régulateur de débit massique est souvent capable de contrôler le débit de plusieurs types de fluides alors que s'il est numérique il ne sera limité au fluide avec lequel il aura été calibré.

Calibration ( mass flow controller )

Comprendre quand et pourquoi les débitmètres de masse doivent être étalonnés

Réparation / maintenance